Amélia Jardon, mezzo-soprano (fr)

Amélia Jardon est une mezzo soprano belge née à Aachen (Allemagne) en 1984.

Elle grandit dans une famille bilingue (franco-allemande) où la musique occupe une place de premier ordre. Son parcours musical débute à l’âge de 5 ans quand elle commence l’apprentissage du piano. C’est à 15 ans qu’elle découvre sa véritable vocation et commence sa formation en chant au Conservatoire de Verviers.

Elle décide ensuite de se consacrer pleinement à sa passion et entame des études de chant à l’Imep, Institut Supérieur de Musique et de Pédagogie de Namur où elle obtient brillamment son master en chant avec la plus grande distinction. Après l’obtention de l’AESS, agrégation de l’enseignement secondaire supérieur, elle intègre l’Ecole Normale de Musique de Paris Alfred Cortot ainsi que le Conservatoire de Musique de Valenciennes dans les classes de la basse Daniel Ottevaere. Amélia obtient en juin 2011 le DNOP, diplôme national d’orientation professionnelle, à l’unanimité.

Son répertoire comporte des grands classiques de l’opéra comme Cherubino (Le Nozze di Figaro), Orsini (Lucrezia Borgia), Sesto (La Clemenza di Tito), Don Ramiro (La Finta Giardiniera), Dorabella (Cosi fan tutte), Concepcion (L’Heure espagnole), Olga (Eugène Onéguine), Carmen (Carmen), Isabella (L’Italiana in Algeri)…

Par ailleurs, elle interprète la Messe de Schubert en si bémol, le Messie de Haendel, le Stabat Mater de Pergolèse, les Populares Conciones Espanolas de De Falla, des Lieder de Schubert, Brahms et bien d’autre encore.

En mai 2011, Amélia est sélectionnée pour le Concours Musical International Reine Elisabeth de Belgique 2011 et est lauréate du concours de chant des nouveaux talents de l’art lyrique.

Récemment, on a peu également l’entendre dans le rôle de Dorabella (Cosi fan Tutte) à Compiègne dans le cadre du Festival des Forêts, au Théâtre de Longjumeau ainsi qu’à Paris avec l’Orchestre de l’Opéra de Massy sous la direction Dominique Rouits, mais aussi dans la Messe de Schubert en mi bémol au Théâtre Royal de Massy, dans la Neuvième Symphonie de Beethoven au Palais des Beaux-Arts à Bruxelles avec la Philharmonie des Nations et le Choeur de l’Union Européenne.

En récital, Amélia se produit régulièrement en duo avec le pianiste Fabian Jardon (gradué de la Chapelle musicale Reine Elisabeth de Belgique et professeur de piano à l’Imep) dans un répertoire large et varié possible incluant lieder, mélodies et opéra.

Amélia se produira dans les rôles de Conception (l’Heure Espagnole / Ravel) et Mercedes (Carmen / Bizet) en février 2012 et avril 2012 en France et en Belgique.

3 Responses to Amélia Jardon, mezzo-soprano (fr)

  1. Pingback: Concert d’été le 28 août 2011 au château d’Enghien | Mecenagora soloist scholarships

  2. Pingback: Quel sera le thème de notre prochain concert Mecenagora ? | Mecenagora soloist scholarships

  3. Pingback: Invitation au concert de printemps, ce dimanche 25 mars 2012 | Mecenagora soloist scholarships

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>