Les Rencontres Musicales et Internationales d’Enghien ont fêté leurs 20 ans !

c’était le 15 mai passé à Enghien, vers 20h, dans les traditionnelles écuries du château, avec un concert.

20 ans de forte implication personnelle, 20 ans d’efforts, 20 ans de générosité, 20 ans de passion pour l’un des plus beaux aspects de la musique : les Master Class.

“20 ans de générosité”, car si la rentabilité financière avait été l’objectif principal de ces organisateurs, la mention de ces Master Class feraient déjà partie de l’encyclopédie exhaustive de l’oubli… Olivier Roberti est le fondateur de ces Rencontres, Olivier Roberti est toujours aux commandes artistiques de ce merveilleux projet qui a vu passer des professeurs de premier plan, des jeunes pousses qui ont par la suite gagné des prix prestigieux et assumé leur vie d’artiste.

Certains irresponsables de la finance ont laissé un monde exécrable qui prône les valeurs de l’égoïsme, d’autres ont investi sans compter dans l’âme de notre civilisation, et de la jeunesse artistique qui en sera bientôt héritière. C’est cette Transmission que j’ai fortement ressentie lors de ce concert mémorable, non tant par la qualité (exceptionnelle) des artistes (mélange de professeurs (Phillipe Grafin au violon), de directeurs artistiques (Olivier Roberti au piano) et d’anciens élèves (Lorenzo Gatto au violon, Asya Sorshneva à l’alto, Camille Thomas au violoncelle), mais surtout par l’interaction et la créativité de ces ensembles. Le début est une série de morceaux joués entre Olivier Roberti et Philippe Grafin (deux amis de longue date), entrecoupés d’une simulation osée et cocasse de répétitions où élèves et professeurs jouaient non synchronisés, de solos (Asya a joué de manière fantastique, 3 petits morceaux de Shuman), pour terminer sur une Tzigane par Lorenzo Gatto l’éternel avec Olivier Roberti au piano. C’était beau (personnellement, la sonorité de l’Alto d’Asya, m’a bouleversé…).

Les IMUSE (nouveau nom des RMIE) sont des Master Class avec un esprit très particulier ; ils se focalisent sur les jeunes artistes (généralement pas encore professionnels) pendant 2 semaines dans une magnifique propriété dans le centre d’un vrai petit village typique et populaire (c’est la campagne!). Ces jeunes artistes qui viennent pour la plupart de l’étranger sont très gentiment accueillis et logés par les habitants d’Enghien, qui viennent souvent ensuite les écouter le soir lors de l’un des nombreux concerts donnés pendant la durée de ces Master Class. Bref, on pourrait penser à une ambiance “relax”, familiale et campagnarde, si ce n’est que cette atmosphère recluse est courue par ces professeurs-”élite” qui parcourent le monde pour donner cours, et que ces jeunes artistes ne pensent qu’à travailler, évoluer,… surtout quand ils se saignent pour payer ces études (les apports du mécénat, sponsoring, subsides, aides ne couvrent malheureusement qu’une petite partie des coûts totaux d’Imuse) – pour anecdote, un de nos talentueux boursiers travaillait dans une sandwicherie.

Mecenagora (en relation avec IMUSE) essaye d’identifier les talents d’aujourd’hui et de demain qui ne disposeraient pas des moyens financiers nécessaires pour assister aux Master Class d’Enghien. Parce que la qualité est indispensable pour que les néophytes puissent aborder la musique classique, parce que la musique classique aujourd’hui est peut-être encore un des derniers remparts où la spéculation et la médiocrité n’ont pas encore prise,  les organisateurs de Mecenagora donnent à ce projet un maximum de leurs temps avec les outils auxquels ils ont accès, et payent même leurs entrées aux concerts qu’ils organisent – la totalité des bénéfices allant dans des bourses d’études. Nous avons toujours besoin de votre soutien.

Longue Vie à IMUSE ! Rendez-vous est déjà pris pour ses 40 ans.

This entry was posted in Past events and photos and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>